Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque


	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque défend les femmes dans le monde entier

Antoinette Fouque (Source) a pris part à toutes les luttes féministes. La militante intervient à l'ONU mais aussi partout dans le monde pour promouvoir la cause des femmes. Antoinette Fouque lance le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000.

Une maison d'édition pour la littérature féminine

Grâce à plus de six cents livres voués à la réflexion féminine, la maison d’édition d’Antoinette Fouque aide de nombreux auteurs à diffuser leurs idées. Elle crée Les Editions des femmes au début des années 70. Les Librairies des femmes sont inaugurées au même moment. Lieux de rencontres où les journaux et revues sont à la disposition du public, les librairies inaugurées par Antoinette Fouque restent ouvertes jusqu'à minuit.

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure créée sous la houlette d'Antoinette Fouque au moment des deux cents ans de la révolution française, en 1989. A Strasbourg, Antoinette Fouque est élue vice-présidente de la commission des droits de la femme. La parité constitue l'une des principales luttes du mouvement Alliance des Femmes pour la Démocratie.

Antoinette Fouque va conserver toute son existence un enracinement politique marqué à gauche de ses années passées dans un environnement ouvrier. En 1964, elle est maman, elle prend alors conscience des complications que connait une femme quand elle doit assumer ses statuts de femme et de maman alors qu'elle exerce un métier. Antoinette Fouque est née à Marseille.

Antoinette Fouque s’est battue toute son existence pour que le droit des femmes progresse. A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association. Elle a fondé le MLF, Mouvement de libération des femmes) avec l'appui de différentes militantes.

Antoinette Fouque, théoricienne et écrivaine

Evidemment, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs livres collectifs et participé à de multiples débats. La théoricienne utilise le mot "féminologie", car elle déteste les "-isme" qui, selon elle, font référence à une doctrine. Elle dirige la rédaction du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui rend hommage aux femmes qui ont été écartées de l'Histoire depuis quarante siècles. Antoinette Fouque détaille la féminologie dans les pages de 3 essais.